On ne le dit jamais trop, le “Made in Germany” représente le must du must en terme d’innovation, de qualité, de fiabilité et de Made_in_Germanynouvelles technologies. L’Allemagne, un des principaux piliers de l’économie européenne, a une très bonne réputation au niveau européen et mondial.

Quelles sont aujourd’hui les forces de la 4ème puissance économique mondiale?

Grands groupes / PME – “deutsche Qualität”: le duo parfait

L’Allemagne présente un panel d’entreprises très diversifiées dans de nombreux domaines, mais les secteurs où le géant performe le plus sont très certainement la chimie (avec la biotechnologie, les nanotechnologies,…), la construction mécanique, la construction automobile et le domaine de l’électrique et de l’électronique. Au niveau mondial, l’Allemagne est très compétitive dans ce secteurs d’activité, et une des raisons est l’organisation du pays. Si l’on pense bien souvent aux grands groupes leaders comme Siemens, Volkswagen ou encore Allianz, il ne faut pas oublier les PME et PMI qui apportent une valeur ajoutée importante au pays. En effet ce sont bien les PME qui emploient le plus grand nombre d’employés en Allemagne (25 millions de salariés). De nombreuses PME sont leaders sur leur marché et représentent un vrai moteur de l’industrie allemande.

Deutsche-QualitätAutre point fondamental: la qualité allemande dans l’industrie. Ce n’est en effet pas un préjugé, mais bien un fait réel. L’industrie allemande est un vrai pilier, et les secteur d’activité principaux, cités ci-dessus, génèrent un chiffre d’affaire d’environ 800 milliards d’euros. Grâce à l’innovation qui est au coeur des principales industries, l’Allemagne peut jouir d’une place de leader au niveau mondial dans de nombreux secteurs, comme l’automobile par exemple, aux côtés notamment des Etats-Unis, de la Chine et du Japon. Allié à l’innovation, l’Allemagne a également misé sur la protection de l’environnement, afin de compenser notamment la crise économique, par laquelle elle a aussi été touchée.

Fin d’année décevante

Le géant aurait-il toutefois un pied d’argile? En octobre les résultats concernant la production industrielle ont été plus décevants, avec une baisse inattendue de 1,2% par rapport à septembre. Inattendue par les économistes qui prévoyaient une hausse de 0,8%. Cette baisse de production est due notamment à une baisse de la demande des produits allemands, avec des commandes qui ont reculé de plus de 2% en octobre.

baisse-production-Allemagne

Toutefois pas d’alerte pour le moment, les économistes prévoient une reprise de la production, et des résultats qui devraient repartir à la hausse sur les derniers mois de l’année, afin de commencer 2014 sur une note positive. Sur l’ensemble de l’année 2013, l’industrie allemande en générale est toutefois en hausse, avec une hausse de 1% de la production industrielle par rapport à 2012. Pas d’inquiétude donc pour le géant, qui devrait très vite reprendre du poil de la bête.

Pour en savoir plus sur léconomie allemande en générale: http://www.tatsachen-ueber-deutschland.de/fr/.

Héloïse V.

Articles similaires :